Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Hebergeurs Videos

1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 14:32

bizutage-m6-champion-reportage-belgique.JPGLes champions du bizutage.
Ce sont des images qu’on ne voit jamais : humiliés, insultés, forcés à marcher sur les genoux, à boire des litres de bières, à mimer l’acte sexuel… Voilà le sort réservé aux « bleus », les nouveaux étudiants. C’est le « baptême », le nom donné au bizutage en Belgique. Là-bas, cette pratique, interdite en France, est parfaitement acceptée. Et les jeunes Français, nombreux dans les universités belges, sont confrontés chaque année à ces rituels d’un autre âge qui font parfois froid dans le dos. Les séquelles psychologiques et même physiques sont fréquentes. Bien que ces séances d’intégration se déroulent à l’abri des regards, une équipe de 66 Minutes a pu s’y introduire discrètement, filmer plusieurs « baptêmes » et rencontrer ceux qui s’en disent victimes


66 minutes: Bizutage, Made in Belgique

Partager cet article

Published by Videostream - dans EMISSIONS TV REPORTAGES
commenter cet article

commentaires

Jemmy 09/11/2010 01:47



Je pensais que le travail de journaliste consistait à traiter un sujet de façon objective, ce qui n'est certainement pas le cas ici. Je suis un bleu dans un comité Liégeois, et
certes on nous gueule dessus, certes le baptême est éprouvant moralement et physiquement, mais rien ne m'oblige à ne pas abandonner. Je suis là par choix, et non par obligation ! Alors malgré les
cris et l’épuisement, les comitard sont toujours présent lorsque quoi que ce soit ne va pas et hors bleusailles c'est dans un climat de bonne entente que nous sommes réunis. 


De plus, le principe du baptême n'est pas du tout de boire! Sur bientôt deux mois de baptême je n'ai été saoul qu'une fois ! Et je n'ai jamais bu en bleusaille (sauf durant le roi des bleus) et
en ce qui concerne la jeune fille qui à fait un coma éthylique, il faut faire preuve d'un minimum d’intelligence et surtout évité de prendre des anti-vomitif car c'est en vomissant
que l'on évite le coma éthylique !


Il y a encore un point sur lequel je souhaiterais mettre l'accent, vous n'avez jamais parlé de folklore. Il ne s'agit pas d'un bizutage mais d'un BAPTÊME qui tourne autour d'un folklore
très riche. Rien avoir avec les bizutage français. 


Ce reportage n'a rien de professionnelle, les journalistes qui y ont travaillé sont des incompétents qui parlent de choses dont ils ne savent rien. 



Un belge 07/11/2010 13:59



Je suis étudiant à l'ULB, j'ai commencé mon baptême l'année passée, j'ai arrêté en cours de route sans que personne ne m'en empêche, ce reportage est un pur scandale.


Denis : +1000 :)



denis 06/11/2010 14:57



Ce reportage est tristement marrant. Il ne s'agit pas là d'un travail de journaliste. Le sujet n'est pas travaillé, il n'y a ni recul ni réflexion. C'est de la manipulation d'image. Il faut
savoir que les gens qui y participent choisissent d'y prendre part et qu'ils sont totalement libres de le quitter. Quand à cette soit disant pression pour garder les bleus, elle est exercée par
les gens batisés mais non comittards (aka bizuteurs dans ce reportage et encore une faute grotesque liée à une méconnaissance du sujet) qui exhortent les bleus à continuer parce qu'il vrai que
c'est pas toujours facile mais c'est avant tout une expérience extra-ordinaire que chaque poil (personne baptisée) recommenderait à tout son entourage.


La critique est facile mais apparemment la réflexion est bien plus laborieuse pour cette équipe d'M6. Encore une chaîne à scandal qui vous vents des images chocs pour faire de l'audimat,
n'hésitant pas à détourer le sujet pour un spectacle plus grandiose. Et j'appellerais votre esprit critique à reprendre le dessus sur vos émotions parce que pour les néophites que sont la plupart
des gens qui regardent ce repartage, le baptême doit être outrageant envers la race humaine alors qu'il a pour seul but de réveillé l'esprit critique de chaque bleu. Esprit critique qui se trouve
d'ailleurs endormi chez tant citoyens que je me demande pourquoi ne leur a-t-on pas encore fait croire que Sarkozy est un extra-terrestre venu coloniser la France.



Lau 06/11/2010 14:42



Je ne dirai pas que tout est faux. Mais il y a des choses qui sont franchement exagérées ! Il est très rare qu'on doive se mettre à poil comme ça d'un coup ! Tous les comités ne le font pas ! Le
bleu à le droit d'abandonner quand il le souhaite ! Il ne se fera jamais réprimer par le comité en question ou par les autres, tout le monde accepte le choix qu'il fait. Durant la bleusaille, on
ne se saoule pas la gueule !!!!!! Il est même rare qu'on nous propose une bière. La seule bleusaille où nous buvons est le roi des bleus ! Et cette activité est très bien encadrée ! Le coma de la
fille de Louvain, il faut s'arrêter, si elle aurait vomi, elle n'en aurait pas fait ! Bien sur, il ne faut pas boire une cuillère de vinaigre avant, ce n'est pas très intelligent ! J'ai vécu la
bleusaille du roi des bleus, et on en meurt pas !


Certes, les bleus se font engueuler, ne peuvent pas regarder les comitards dans les yeux, mais le bleu savait dans quoi il s'engageait, ou du moins, s'en est rendu compte très vite , il
aurait pu donc abandonner s'il le désirait ! Le baptême, renforce le mental !


Si on devait décrire le baptême estudantin, je dirai qu'il s'agit d'un rassemblement de personnes aimant la guindaille (des anciens et des plus jeunes, et bien entendu, des nouveaux nommés "les
bleus"). Durant le baptême, on apprend non seulement à rencontrer des gens, mais en plus, on apprend le folklore de la ville où nous nous trouvons ! Le baptême est rempli de points positifs ! Ce
reportage ne fait que le démolir ! Je le rappelle, le bleu est LIBRE ! Des personnes sont choquées ? Et bien, ça arrive. Même après avoir participée à un grand nombre de soirées avec le comité de
baptême, d'avoir mangé de la bouffe pour chien et chat, d'avoir bu des mélanges dégoûtant, d'avoir rampé, d'avoir passé un oeuf dans la bouche de l'autre, d'avoir fait des
gueules-en-terre,  ... je garde un très bon souvenir de tout ça !


Maintenant, ce n'est pas parce que c'est interdit en France, que c'est forcément choquant de vivre ça ! Non, que du contraire. Toutes les personnes baptisées que je connais, se portent à
merveille, et gardent les bleusailles et le baptême comme un moment merveilleux dans leur vie !



maryse 05/11/2010 21:46



Franchement il est grand temps que l'on se mette à critiquer les baptême et le monde estudiantin belge qui se prend très très au sérieux... Il est temps de dire la vérité, il y a beaucoups
d'anciens bleus qui ont gardé un mauvais souvenir de leur baptême, même s'ils n'osent pas le dire bien fort!!! Et franchement il y a de quoi!!! Sincèrement, qui aime de se retrouver à poile par
5°C? Qui aime d'aller chercher une rondelle d'ananas sur le pénis d'un gars? Qui aime aime sucer un pénis de cheval coupé? Qui aime se faire pisser dessus? Toutes ces choses je les ai vu et/ou
fait pendant mon baptême... Donc oui c'est vrai, ça arrive et non ce n'est pas rare!! Tout le monde le sait!


Mais la question la plus intéressante reste quand même: qui aime forcer les gens à faire ça? Moi je vous le dis, des sadiques!